Décrochage

Bonjour Madame Bertrand,

Je suis embêté parce que je crois bien que ma mère fait un décrochage scolaire. Au début, elle était plutôt motivée, elle imprimait plein de documents, des fois même elle venait me réveiller avec une fable de La Fontaine qu’elle me lisait d’un air inspiré (bof). Moi je trouvais pas ça très important, mais elle si. Une fois, elle a même passé toute une matinée (elle me l’a répété au moins cinq fois) à faire un tableau pour récapituler tout ce que j’avais à faire, le cours à copier, les exercices à faire, les vidéos, les quizz, avec les jours et tout et tout, avec des couleurs, une pour ce qui était à regarder sur l’écran et une pour ce qui était à imprimer. Des fois elle me laissait tranquille et puis après, elle revenait à la charge. Terrible. Surtout quand c’était le jour où mon petit frère ne voulait pas relever les défis de la mascotte ou quand ma petite sœur disait qu’elle avait mal à la main pour faire sa dictée. Là, elle se mettait à crier que Pronote c’était vraiment de la m….. (je peux pas vous répéter tout ce qu’elle disait, ce serait pas très poli), qu’on n’y comprenait rien. Une fois elle s’est disputée avec papa parce que chacun croyait que l’autre avait envoyé le devoir de SVT. Ben non, personne en fait. Une fois, elle m’a couru après dans toute la maison en brandissant des exercices d’espagnol. J’en devenais même stressé, moi j’aime pas l’espagnol, je n’y comprends rien, c’est même pas vrai que j’étais d’accord pour faire la classe bilangue, d’abord. La fois où elle a eu les yeux tout révulsés parce qu’elle voulait que je « branche mon cerveau », j’ai quand même fait un effort pour lire l’exercice d’anglais. Et puis quand elle a été hyper déçue que le prof de dessin ait pas mis mon travail dans son diaporama, j’ai essayé de la consoler comme j’ai pu. Je lui ai dit que mon travail était nul de toute façon. Pour lui faire plaisir, je lui ai aussi dit que le « C’est pas sorcier » sur le système solaire était sympa. Et puis avec papa, on lui a épargné la vidéo sur le développement des larves. La description des ports en géographie, par contre, j’ai laissé tomber. Faut pas pousser. À quoi ça sert franchement ? De toute façon, on est confiné, on n’ira jamais au Japon, encore moins dans un porte-containers. Je suis très bien dans ma chambre. C’est comme la conservation des aliments. On a un frigo, c’est très bien. À quoi ça sert de savoir qu’y a des trucs qu’on peut lyoph…machin truc trop dur. Ma console, elle, elle a même pas besoin de frigo pour la conserver. Et puis, elle est pas tout le temps en train de me houspiller comme maman.

Bon, ça c’était la phase motivée. Après, elle a eu la phase où elle a « relativisé ». Elle a pas trop insisté pour que je fasse la rédaction facultative pendant les vacances. Quand on était encore tous en pyjama à 14h et que rien n’était prêt, elle proposait un pique-nique, plutôt cool. Elle a essayé de nous faire faire des trucs « utiles ». Elle m’a demandé de la coacher en sport. J’ai accepté de courir avec elle autour du jardin ; elle avait pas l’air super attentive quand je lui expliquais toutes les règles du jeu qui est sur le téléphone de papa, mais c’était pas mal quand même. De toute façon, elle exagère de dire que je joue trop. Elle, elle passe sa vie sur son écran et pas que pour fouiller Pronote pour trouver où déposer le devoir du prof de maths. Quand elle travaille, t’as pas intérêt à la déranger, elle te regarde avec des yeux mauvais mauvais, pire que l’Agent du Chaos dans Fortnite. Surtout quand mon petit frère vient la voir à minuit dans son bureau pour savoir si elle l’aime et s’il peut habiter dans son jardin plus tard. Une fois, elle lui a crié tellement fort d’aller se coucher que ça m’a réveillé.

Et puis là depuis quelques semaines, elle a arrêté. Moi, je suis tolérant, j’ai trop rien dit, je voulais pas la contrarier mais j’ai bien vu qu’elle se mettait à choisir les matières qu’elle préfère. Dans le fond, ça m’arrangeait qu’elle laisse tomber l’histoire. Les conquêtes romaines avec plein de documents à lire, des bouts de leçon à copier, interdit de les coller, des schémas à remplir… Je préfère lire Astérix ! J’en ai lu plein d’ailleurs, elle exagère maman de dire que la console c’est une drogue. Qu’est-ce qu’ils croient papa et maman ? J’arrête quand je veux d’abord, sauf que moi, j’ai aucune envie d’arrêter. Mais donc, pour revenir à elle, les semaines ont passé et y a plus aucun exercice d’histoire qui a été imprimé. De mon côté, j’ai plus trop fait non plus les maths, parce qu’au bout d’un moment, ça faisait quand même beaucoup de choses à copier sur mon cahier, j’ai pas que ça à faire dans la vie, moi. J’ai un agenda chargé avec tous les défis à relever dans mon jeu et les maps à construire avec les copains. En plus, la symétrie et le périmètre, faut pas exagérer, je connais déjà. Même que ma sœur le fait aussi en CE2 ! Pardon, je parle à nouveau d’autre chose : c’est que je profite aussi que je vous ai sous la main pour vous parler, parce que c’est pas si souvent. Ah merci, au fait, d’avoir organisé un Zoom l’autre jour. Ça a un peu redonné la pêche à maman. On a failli rater l’horaire parce que vous aviez indiqué la mauvaise heure, et puis il a fallu recopier le lien à la main (ils s’y sont mis à deux ; papa dictait et maman copiait sur son ordi), mais ça ne lui a pas fait perdre sa bonne humeur. C’est gentil d’avoir fait ça pour elle ; elle a eu l’impression que vous la soulagiez un peu de son travail de continuité pédagogique.

Qu’elle ait arrêté de tout m’imprimer et de faire tous ses tableaux, moi, je trouve pas ça très grave. C’est bien qu’elle prenne un peu plus de temps pour elle, moi aussi je sais « relativiser ». Elle raccrochera à la rentrée, c’est pas la mort. Mais le truc, c’est qu’elle est hyper contradictoire maman. Maintenant, elle veut que je retourne au collège et elle se met dans tous ses états parce que j’ai pas fait tout ce qu’il fallait. Ben quoi, comment je peux faire le travail, moi ? J’aime bien qu’on me dise ce que j’ai à faire et de toute façon, avec le travail urgent de papa, j’ai plus accès à l’ordinateur. Et puis c’est pareil, elle fait tout un fromage parce que j’ai pas rangé toutes les feuilles qu’elle a imprimées. Bah, oui, d’accord, mais est-ce que c’est si grave qu’il y ait des feuilles qui traînent dans la maison ? De toute façon, y a aussi tous les dessins de mon frère et tous les exercices de ma sœur qui se mélangent tout partout. C’est plutôt vivant finalement, ça vaut pas la peine de se disputer avec papa qui ne range pas-au-fur-et-à-mesure-les-feuilles-de-ma-sœur-dans-son-classeur, et c’est pas mes feuilles à moi qui changent grand-chose. C’est pas ma faute si on a mis deux jours à retrouver le compas qui était tombé dans les jouets. Les parents se mettent dans des états parfois, franchement… Papa aussi, quand il essaie de faire réciter ses tables de multiplication à ma sœur… Enfin bon, pour en revenir à maman, vous l’auriez vue ce matin, avec son gros paquet de feuilles étalé autour d’elle dans ma chambre. Je l’ai regardée faire ses piles, je sais pas pourquoi elle insistait pour que je sois là. J’ai eu un peu de mal, mais j’ai réussi à retrouver mes classeurs pour l’aider. Heureusement, j’ai aussi retrouvé ma colle pour coller les feuilles dans mon cahier de SVT parce que sinon, je crois qu’elle aurait pété un câble. Finalement, c’est bizarre, ce qui l’a fait craquer ça a été le QCM sur le Médecin malgré lui. Elle s’énervait toute seule parce qu’elle arrivait pas à le trouver, elle marmonnait qu’elle était fatiguée et la cerise sur le gâteau c’est quand elle a vu que le QCM fonctionnait plus. Il a fallu que je lui propose de mettre la table pour lui arracher un sourire.

Alors, c’est pour ça, je voulais vous demander, quand on se reverra, de ne pas la malmener. Elle a fait tout ce qu’elle a pu mais au bout d’un moment c’était dur de tout faire, de rester motivée. Ne lui en voulez pas d’avoir un peu décroché.

Heureusement, elle retourne au travail demain. Un peu compliqué avec les masques et la distanciation, mais je pense que ça lui fera du bien. Elle a besoin de revoir ses copines.

À bientôt,                                                                               Max

(1er juin 2020)

Un avis sur « Décrochage »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :